dimanche 2 juillet 2017

Papillon: la piéride du navet.


              On ne voit jamais ce papillon sur le navet ni ses chenilles ! Sa fleur préférée dans le jardin est celle des valérianes.

vendredi 16 juin 2017

Moro sphinx.



                            Le moro sphinx est un phénomène chez les papillons. Son battement d’ailes atteint 4 500 mouvements par minute. Tel le colibri il butine le nectar des fleurs en vol stationnaire grâce à sa trompe. Il est présent dans l’hémisphère nord, de l’Europe au Japon. Sur la photo il se gave sur des fleurs de valériane.

dimanche 26 février 2017

Tourterelles turques.

Le joli couple sent le printemps proche.


Tourterelles turques.
     Elles sont venues vers l’Europe. En France les premières apparurent en 1950 dans les Vosges. Le couple ne se sépare jamais sauf bien sûr par la mort de l’un des partenaires. Très soigneuses d’où le nettoyage du plumage scrupuleux qu’elles pratiquent sans cesse. Dès que le couple a choisi son site, le mâle installe un tas de brindilles souvent instable, sur une branche. La femelle s’installera dessus en les arrangeant autour d’elle. Seuls deux œufs blancs à chacune des quatre couvées annuelles sont générés. Le mâle couve l’après-midi alors que la femelle assure la couvaison de la nuit. (16 à 18 jours). Les oisillons au duvet jaunâtre, sont munis d’un bec long et renflé qui leur permet de rechercher au fond de la gorge des parents le « lait » nutritif produit. Seuls les colombidés, les flamants et les manchots savent produire un tel « lait ».

Troglodyte mignon.


Troglodyte mignon.

            Le plus petit des oiseaux européens. Très actif il est très difficile à observer longuement. Les hivers rudes et longs lui sont difficiles.

mercredi 21 décembre 2016

Virtua Regatta: la fin du rêve ?

Vidéo attrayante.L'hélico et l'oiseau ont été rajoutés.

Virtua Regatta: la fin du rêve ? De se prendre pour un marin grâce au virtuel.

            Depuis 2008, j’ai participé à 46 courses dont 9 tours du monde. Soit près de 500 000 kilomètres. Seulement en 2016 le plaisir a disparu. Vous ne pouvez plus faire un clic sans être pourri de pubs, ringardes de surcroît. De plus le système bogue avec ces pubs même avec un PC puissant. Très gênant lorsque vous faites des mises à jour. Vous pouvez en être exempté si vous payez 25 € la course !  Le succès de Virtual Regatta s’est fait sur le dos des participants qui du coup sont trahis. Car de plus la vitesse est majorée pour les payants, les gratuits n’ont donc aucune chance de jouer les premiers rôles. Seul point positif la gestion des vents, régulière au lieu des mises à jour de 8/20 heures qui étaient contraignantes et la vidéo. Conclusion : je vais certainement larguer Virtua Regatta qui est devenu un puit à fric…Le respect et le plaisir du joueur n’étant plus assuré.

jeudi 27 octobre 2016

Pic épeiche.Quel menuisier !

video
     
                   Quelle leçon d'humilité du pic épeiche qui n'a besoin de personne pour assurer sa descendance ! Il ne perd pas son temps pour bâtir son home. Le printemps venu, Madame couvera le jour et lui la nuit. Pas d'aides sociales, pas de 35 heures !

Pic épeiche,un sacré menuisier !

Dérangé pendant le travail !

               Sacré menuisier ! Un pic épeiche mâle, ce 27 octobre 2016, ne perd pas de temps ! En plusieurs fois, pendant des heures il est venu tailler un trou d’un diamètre de 6 à 8 cm dans un tronc mort d’érable. En fin de journée une profondeur d’environ 10 cm est déjà effectuée. Travail en automne pour préparer la couvaison du printemps ?! Affaire à suivre… 

Bon,au boulot ...

On aperçoit les sciures de bois qui volent.

Une petite pause déjeuner.

On avance ...

Exceptionnel travail de précision ! 35 heures connaît pas !
Pic épeiche. Extraits de Wikipédia.
Ordre        Piciformes
Famille      Picidae
Genre        Dendrocopos
La femelle du pic épeiche est identique au mâle, à part sa nuque qui est noire. Le jeune pic épeiche a une large calotte rouge et le bas-ventre dans les tons rosés, plus clair que celui de l'adulte. Pour se maintenir à la verticale des branches qu'il parcourt, il utilise comme support des plumes spéciales de sa queue, les rectrices, qui sont rigidifiées.
La langue des pics épeiches est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules, avec une petite extrémité plate et pointue qui est ornée de petits crochets. L'oiseau peut la projeter loin en avant. Les tarses sont courts et les doigts sont pourvus d'ongles solides et recourbés. Deux doigts sont à l'avant et deux à l'arrière, ce qui permet à l'oiseau de monter facilement aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue, très robustes.
Le pic épeiche se nourrit d'insectes, de larves sous l'écorce ou dans le bois, mais aussi de graines ligneuses et de baies. Il vient parfois aux mangeoires. Par temps de neige et de gel persistant, il vient se nourrir aux boules de graines .Avec son bec, il lui arrive de transpercer le nichoir des mésanges pour en ramener les oisillons comme nourriture pour sa propre couvée.
Habitat.
Préférence pour les boisements âgés, bocages, parcs, parfois jardins avec de vieux arbres, les haies d'arbres et les vergers, de la taïga arctique jusqu'aux régions méditerranéennes.
Chant.
Le pic épeiche picasse, pleupleute. Le pic épeiche a pour cri typique une note explosive courte et sèche. Il émet aussi des "chick" plus doux et plus bas. Il utilise les tambourinages pendant les parades territoriales.

Reproduction.
Le pic épeiche loge dans un tronc ou une branche. Le diamètre du trou d'entrée est de 5 - 6 cm (plus grand que celui du pic épeichette). 4 à 7 œufs en une ponte d'avril à juin.
Répartition.
Asie (jusqu'au Japon), Asie Mineure, nord-ouest de l'Afrique et Europe. En France, où il est généralement sédentaire, on le rencontre sur tout le territoire.
Nidification.
Le pic épeiche niche dans des cavités creusées par les deux adultes, en mars et avril. La femelle dépose 4 à 7 œufs blancs, entre la mi-mai et début juin. L'incubation dure environ 16 jours, assurée par la femelle dans la journée, et par le mâle la nuit. Les poussins sont nidicoles et sont nourris par les deux parents. Ils quittent le nid à l'âge de 18 à 21 jours.
État des populations.
Comme tous les pics, le pic épeiche a sans doute beaucoup souffert de la raréfaction des bois morts et arbres sénescents en forêt forestières dépendante de plusieurs types de bois mort .Ainsi, pic noir, pic épeiche, pic mar, pic épeichette, pic vert, pic tridactyle ainsi que mésange huppée, mésange boréale et grimpereau des bois.


jeudi 11 août 2016

Kiwis en Picardie ( Beauvais).

En août les kiwis sont déjà de bonne taille.


La grande pluviométrie du printemps a fait avorter nombre de fleurs.

l

Fleurs de bignone.

Fleurs de bignone ou concert de trompettes ?!


Vignes à Beauvais.

Un pied de vigne a squatté une vigne vierge !


Grains bien développés mais le soleil sera le bienvenu.


Roses pour fond d'écran.

Les roses sont le symbole de l'Amour.


samedi 30 juillet 2016

Château de Chantilly.

Visite au château de Chantilly.
           Dommage que ce fleuron de l’architecture française soit si mal entretenu !

             Cette année le site a eu l’honneur du départ de la dernière étape du Tour de France. Fastueuse cérémonie aux yeux de nombreuses tv du monde entier.
             Mais sur place la vision est tout autre ! Une énorme déception car le parc est dans un état qui frise l’indécence. Les prix d’entrée prohibitifs ne correspondent en rien à ce qu’on attend d’un tel lieu à la renommée mondiale. Des centaines de mètres carrés sont maculés à profusion d’étrons de la colonie d’oies ! A la sortie je fais part de ma stupéfaction à un gardien en faction qui me répond qu’il va en parler aux oies ! Le pauvre hère n’a pas compris que l’humour est parfois nauséabond !
             Les marches sont habitées de gravillons dangereux .A l’évidence l’entretien et le nettoyage du parc sont quasiment nuls ! Certaines statues verdâtres ou aux socles colonisés par les mousses démontrent encore ce laisser aller. Les pelouses sont comme avoir subi un arrachage manuel nuisant à la beauté des massifs. En rentrant dans les sous-bois les arbres desséchés par le manque de lumière demandent  un élagage urgent ou une sélection par abatage. Des fusains secs n’ont pas leur place sous les frondaisons. Le Nôtre aurait honte de cette avanie ! Quant aux fleurs l’absence est totale ! Comme le tableau n’est pas suffisamment triste, la ville de Chantilly fait des économies sur les panneaux directionnels ! Sauf pour les parkings payants ( Carte bleue obligatoire ?!) et dont les barrières étaient en panne ce jour !
              
           Conclusion : on se vante d’un patrimoine que l’on ne respecte pas. Ah ! Cet argent maudit mais si utile pour l’enrichissement de certains.




Anne de Montmorency.









La Bruyère.


Molière.


Le Nôtre.


L'entretien laisse à désirer !






Statue de Chapu.


                          Temple de Vénus.

vendredi 22 avril 2016

Orages à Beauvais du 12 avril 2016.

Orages du 12 avril 2016
          Orages assez violents dont la durée est rare à Beauvais ... 6 heures d'éclairs continus. Et pourtant le matin était à la limite de gel ! Au début quelques giboulées de grêle puis 26 mm de pluie. Les photographies présentées ici sont du même endroit.

Kaléidoscope de renoncules.

Kaléidoscope de renoncules.

Renoncules en cube.

Design JmPtoPhotos

mercredi 30 décembre 2015

Beauvais:Noël 2015 au balcon.



                                    Noël 2015 au balcon.

                     Depuis 1934 on n’avait pas vu un début d’hiver à Beauvais aussi doux ! 3,4° supérieurs à la moyenne pour novembre et décembre avec 2 nuits seulement avec un -1° et un 0° pour Beauvais ville !
                     Le 25 décembre 1996, -3° le jour, -8° la nuit. Noël 2015 … 11° le jour, 7° la nuit ! Pendant la même période de novembre et décembre, 36 jours de gelée en 2010 avec -8,5° le 26/12/2010 ! Et 12 jours de neige pour 40 centimètres.
                     Ainsi des bourdons se baladent sur les fleurs d’hellébores (roses de Noël).Les mésanges et les merles que je nourris habituellement à cette période ne viennent même pas, ainsi que le rouge gorge, symbole de l’arrivée du froid. Des fleurs de fraisiers sont apparues donnant des fruits qui ne mûriront pas, bien sûr. Par contre j’ai cueilli des framboises le 12 décembre aussi bonnes qu’en juin ?!

Les fêtes de Noël 2015 sont donc atypiques. L’ambiance si spécifique à cette époque de l’année en pâtit.







lundi 30 novembre 2015

COP21 à Paris.

Un racket perpétuel.



                    D'après Fabius ?! La conférence sur le climat organisée à Paris devrait coûter environ 170 millions d'euros (le double suivant d'autres sources), dont 20% pris en charge par des entreprises partenaires, françaises et étrangères. Parmi elles figurent Engie (ex GDf Suez), EDF, Renault Nissan, Suez Environnement, Air France, ERDF, Axa, BNP Paribas, Air France, LVMH, gavées par les consommateurs. Les entreprises pourront déduire 60% du montant de leur contribution de leur revenu imposable. Ainsi la note salée sera payée au final par nos impôts. Vous avez dit nouveau racket ?! 


« Les riches profiteurs aiment faire la fête pour faire saliver les pauvres ! »  Mais avec notre fric. Et qui va payer par des taxes leurs grandiloquentes pâmoisons à la Nostradamus ?!

Je suis Paris.

Obsèques nationales du 27 novembre 2015.


          Âmes en paix, pour ces victimes innocentes de sinistres barbares, clones des temps révolus. Mais qu’il était déprimant de voir aux premiers rangs, cette belle équipée, accrochée à ses privilèges, dont la plupart sont en orbite depuis quarante longues années. Et qui n’ont pas vu, la terre de France, ensemencée de mauvais épineux. Mauvais épineux qu’ils ont cultivés, élevés, choyés patiemment au mépris du bon peuple. Les prochaines années vont être dures pour eux, très dures. Ah ! Mais non, ils se sont blindés en retraites dorées à l’abri du besoin persuadés que leur honneur déchu serait dans un exutoire… Dans cet agrégat de couleur deuil, Ségolène Royal, s’est démarquée de par son manteau bleu roi, couleur symbolique du rêve. Rêvait t-elle d’une France dont les citoyens veulent « recimenter » ses vraies valeurs, son identité, la liberté de ses désirs et non emmaillotée par on ne sait quelle religion ?

Un laxisme savamment entretenu. Où est la surprise ?!


              Pour ceux qui ont suivi la gouvernance de la France depuis 1958, le fait que la société française soit aujourd’hui en pleine décrépitude n’a rien de surprenant .De Gaulle, puis Pompidou ont géré la France comme leur porte-monnaie personnel où le laxisme n’avait pas de place. Les ennuis commencent avec Giscard et son regroupement familial pratiqué dans le désordre le plus complet.Mitterand, en mal de reconnaissance historique a ensuite amplifié le phénomène par un assistanat exacerbé. La France n’est plus encouragée à travailler ! Ses industries sont saccagées. Chirac qui n’aimait pas les problèmes, pendant 12 ans, a ignoré l’amplitude du désastre pourtant annoncé.Sarko a promis de nettoyer les latrines de fond en comble mais jamais on ne s’est aperçu de quoi que ce soit comme résultat tangible. Hollande, improvisé en chef alors que personne ne l’avait aperçu dans le miroir aux alouettes, promit d’éradiquer le mal fait par les riches. Misant donc sur un électorat perdu dans les méandres du chômage, il ne comprit pas que la carpette avait glissé hors du salon. Il s’est fabriqué des joujoux merveilleux avec taxes, radars, cérémonies, discours sur tout et rien, compassion, voyages …Bref, tout azimut mais jamais au fait des vrais problèmes .Des mots pour corriger les maux, rien que du vide. Et là en pleine figure nous éclatent quarante et une années de négligence, d’incompétence, de laxisme larvé. La France est devenue un foutoir où se meuvent les mêmes belligérants depuis quatre décennies qui n’ont pas écoutés les plus fiables des français. La quatrième nation économique  du monde passée en peu de temps au sixième rang. Et la descente aux enfers n’est pas terminée car aucune réforme pérenne n’a été élaborée ni même projetée. Ainsi une minorité de décérébrés, rampant dans nos entrailles, a baigné la France dans le sang. Une tuerie de ses propres citoyens au nom d’un islam dévoyé qu’ils se sont inventé. La même, qui en 1789 pour d’autres causes, a viré la Monarchie. Mais malgré cela elle est toujours bien présente. Nous sommes toujours assignés aux faits du Prince et de ses valets !

La royauté toujours bien vivante.


« La royauté est anéantie, la noblesse et le clergé ont disparu, le règne de l'égalité commence. » »Lettre à ses commettants n° 1, le 30 septembre 1792. »Maximilien de Robespierre. Robespierre ne pouvait imaginer que la royauté se déclinerait encore en 2015 sous d’autres formes ! Pire, les valets sont encore plus nombreux ! Jamais, l’Egalité n’a été tant dévoyée. Les Libertés fondent sous l’effet du réchauffement climatique ( ?!), la Fraternité n’appartient plus qu’à une certaine caste de nantis … On assigne les « moyens » en nouveaux pauvres. Vive le Roy !

Une société française accablée dans le déni.


              Pour ceux qui connaissent l’Histoire des années 30 qui va déboucher sur l’horreur et la terreur des années 40, notre chère France est de nouveau tourneboulée par des sentiments interrogatifs sur l’avenir de sa société. On passe ainsi de la stupeur à la peur puis de la révolte à une haine qui peut tenailler les viscères de certains jusqu’à la violence. Les repères sociétaux sont corrodés, les âmes altérées. La confiance est érodée, le regard de l’autre dans la rue est empreint de suspicion. Un peuple fort est serein, là, aujourd’hui nous n’y sommes plus. Les discours prolifiques des politiciens engendrent la peur du lendemain, les médias en s’appesantissant sur moult événements explosant en cascades, bonifient l’appréhension, le malaise. Et là on devise sur le réchauffement climatique que l’on a dédaigneusement ignoré puisque c’est le vingt et unième ! De surcroît en mettant les citoyens au garage ! Ceux qui gouvernent ont oublié qu’en démocratie c’est le peuple qui est souverain. Le peuple français souffreteux de son chômage exponentiel est soumis de surcroît au terrorisme de sanguinaires qu’on a élevés mais pas éduqués. Ainsi dimanche un vote régional, contre nature, va se transformer en règlement de compte qui ressemblera à un désossage de boucherie. Ainsi, au final on continuera à polluer, à vivre dans la crainte et toujours sans travail. On veut vivre, hurlent certains, oui, mais comment, avec quoi, avec qui, où ?! Un brainstorming électoraliste, raté, pour les peuples, comme toujours, car « le changement c’est jamais ».


samedi 9 mai 2015

Troglodyte mignon.


             Le troglodyte mignon mesure une dizaine de centimètres. Très fréquent en France, poids plume avec ses 9 grammes, le Troglodyte est l'un des plus petits oiseaux avec le roitelet. Aucune différence entre mâle et femelle n’est visible. Il a  un bec mince et très pointu. Sa petite queue est presque toujours dressée verticalement. Son vol est rectiligne sur de courtes distances.
         Après l'accouplement, la femelle pond et couve seule cinq à sept œufs blancs tachetés de rouge. L'incubation se déroule sur environ deux semaines. Les deux parents nourrissent leurs oisillons.
         Son chant puissant et mélodieux est composé d'une longue série de notes aiguës et de trilles répétitifs. Il est possible de l'entendre en hiver.

         Commun dans les forêts et les jardins à épais fourrés, le mâle construit plusieurs gros nids de mousse, en forme sphérique, à faible hauteur, dans le creux d'un arbre ou le trou d'un mur. La femelle pond et couve ses œufs dans un des nids tandis que le mâle en squattera un autre.

jeudi 26 février 2015

Météo à Beauvais: Bilan 1996 / 2014


                     Réchauffement climatique : info ou intox ?
 Analyse de la période météo de 1996 / 2014 à Beauvais.
        19 années de relevés météo par stations informatisées, appuyés par des relevés manuels. Base de données de plus de 200 000 éléments.
              Alors réchauffement climatique ou pas ? Influence de la pollution humaine ou tout simplement dérégulation par les variantes du système solaire, théorie que je soutiens car je soupçonne les lobbies d’être trop intéressés par une manne financière en jouant sur la crédibilité des peuples. La terre ayant, au fil des siècles, toujours alterné des périodes douces avec des périodes glaciaires. Les experts, avec seulement un siècle de météo sérieuse négligent trop ce paramètre. Nous ne connaissons rien de notre planète sauf à développer des supputations car rares sont les preuves des évolutions de sa vie. Que pèsent donc une centaine d’années sur les 4 à 5 milliards présumées de sa naissance. Ce ne sont pas les dieux qui ont inventé l'homme, mais l'inverse. Alors l’homme à force de se croire divinité savante, ne s’invente-t-il pas un nouveau dieu « réchauffement climatique » alors que bien sûr, il pollue terre, mer, ciel sans se soucier qu’il le fait pour le seul besoin de son capitalisme dévorant. Et pire, pour une minorité de nantis exploiteurs des majorités asservies qui eux trouvent toujours des alibis pour s’engraisser encore et encore !
Moyennes des températures globales : 11,25°
On note une progression de 0,5° sur ces 19 dernières années.
1996 est la plus froide, 2010,2012 et 2013 sont frais.
1999 est la plus chaude, 2011 puis 2014.
Moyennes des températures maxi : 15,07°
Là encore + 0,5°.Mais l’ensoleillement est en baisse.
Le top, 2011 avec 16,28° et 1999 (16°)
Le pire 1996 avec 13.2°
Moyennes des températures mini : 7,43°
Constance qui contredit l’affolement du réchauffement abyssal !
La plus douce : 1999 avec 8.8°.
La  plus froide, 1996 avec 5,6° et 2010 avec 5,81°.
Moyennes des jours à + de 30° : 10 jours.
Nette diminution des jours de fortes chaleurs ! Voir graphique.
C’est l’année 1996 avec 23 jours qui domine. 2003 (14 jours) ne fut exceptionnelle que par sa période caniculaire du 3 au 13 août qui fit des victimes. Dans l’ordre 30,33,35,36,34,33,34,37,35,37 et 31 ° avec des nuits de 20 à 21°.
2007 (2 jours) et 2000 (3 jours) sont catastrophiques.
Pour rappel l’année1976, année de la sécheresse, a compté elle 25 jours.
Moyennes des jours de gel : 48
Les jours de gel sont dans l’incohérence.
Les plus : 1996 avec 92 jours puis 2011 avec 87.
La moins 2014 avec seulement 11 jours de gel !
Moyennes des hauteurs de pluies : 734 mn
Les pluies sont aussi nombreuses mais les cumuls en diminution.
Les plus : 2001 (979 mn) et 2000 avec 943 mn.
Avec 508 mn l’année 2003 est la moins pluvieuse devant 2005 (527 mn).
Moyennes des hauteurs de neige : 13 cm / an
48 cm en 2011, mais 0 en 1998, 2011 et 2014 !
La neige est devenue très rare et anachronique à Beauvais.
Moyennes des orages : 15/ année.
Les orages sont en hausse mais leur violence, moindre.
Les années les + prolifiques : 26 en 1997,23 en 2007 et 22 en 2014.
Les moins : 1996 (4) ,1998 (5), 2002 (8) et 2012 (9).
Tempêtes :

Les 24,25 et 26 décembre, avec des vents de plus de 130 km/h, 1999 a vu la plus grosse tempête des 20 dernières années. Toitures et arbres arrachés en grand nombre. Mais cette année-là c’est toute la France qui fut touchée dans des proportions souvent bien plus catastrophiques.